UCL logo

UCL Discovery

UCL home » Library Services » Electronic resources » UCL Discovery

Démocratie et stabilité dans le Sud-Est Européen: facteurs humains, culturels et sociaux

Doja, A; (2002) Démocratie et stabilité dans le Sud-Est Européen: facteurs humains, culturels et sociaux. Cahier d’Etudes Stratégiques (32) 73 - 87.

Full text not available from this repository.

Abstract

L'article part de la conviction qu'à l'heure actuelle, les efforts de stabilité et de démocratisation en Europe du Sud-est ne pourraient pas atteindre leur but sans l'implication sérieuse des acteurs locaux ni sans que ces acteurs mettent en œuvre eux-mêmes des réformes profondes dans le champ de la démocratie et du développement économique, politique et social. La nature du partenariat qui s'établit dans ce contexte par la montée en puissance des experts opérant en réseaux induit une transformation dans le champ politique. En revanche, on remarque d'emblée que, contrairement aux structures traditionnelles d'organisation sociale dans la région, les actions d'intervention internationale manquent de démarcation claire, nette et précise, entre les statuts et les compétences de chacun des acteurs. Tout cela est forcément répercuté ensuite sur l'efficacité de l'ensemble de l'entreprise. Le résultat a été la prolifération des phénomènes négatifs qui rendent difficile la stabilisation des pays, plus spécialement au Kosovo. D'autre part, si la construction de la démocratie commence par les élections, il est nécessaire de savoir d'abord dans quelle mesure elles sont devenues un test de la démocratisation. The starting point for this article is the conviction that at the present time, the efforts of stability and democratization in Southeast Europe could not achieve their goal without the serious implication of local actors nor without these actors themselves making use of major reforms in the field of democracy and economic, political, and social development. In turn, if the construction of the democracy starts with free elections, it is necessary to know initially to what extent they become a test of democratization. In addition, the nature of partnership established in the context of post-war Kosova by the raising to power of experts operating in networks provokes a transformation of the political field. Yet, contrary to the local traditional structures of social organization, the actions of international intervention are missing clear, comprehensible and unambiguous demarcation between status and attributions of each actor. All this is inevitably reflected on the effectiveness of the whole undertaking, and the proliferation of a series of negative phenomena has made difficult the stabilization of the region, especially Kosova. Web published in Acts of 8th Congress of the Association for Intercultural Research, University of Geneva (Switzerland), 24-29 September 2001, [http://www.unige.ch/fapse/SSE/groups/aric/Textes/Doja.pdf; http://www.unifr.ch/ipg/sitecrt/ARIC/8eCongres/DocsOrig/DojaA.pdf]. Repris in: Elie Kehr (ed.) Stabilisation des Balkans? Le débat stratégique euro-américain. (Cahier d'études stratégiques, 32). Paris: École des Hautes Études en Sciences Sociales, 2002, pp. 73-87. Modified variant in: Aline Gohard-Radenkovic, Donatille Mujawamariya & Soledad Perez (eds) Intégration des "minorités" et nouveaux espaces interculturels. (Transversales: Langues, Sociétés, Cultures et Apprentissages, 6). Frankfurt: Peter Lang, 2003.

Type:Article
Title:Démocratie et stabilité dans le Sud-Est Européen: facteurs humains, culturels et sociaux
Additional information:Démocratie et stabilité dans le Sud-Est Européen: facteurs humains, culturels et sociaux Reprint from: Les Temps Modernes, vol. 56 (615-616): 147–166. Online at http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00406297/fr/
UCL classification:UCL > School of Arts and Social Sciences > Faculty of Social and Historical Sciences > Anthropology

Archive Staff Only: edit this record